Récits

Voyager au Sri Lanka avec des enfants

galle sri lanka phare

Voici le témoignage de Laure qui a emmené ses deux enfants au Sri Lanka pour des vacances ensoleillées en famille. Inquiète au début, elle hésitait beaucoup à les emmener aussi loin en Asie. Découvrez comment elle a surmonté ses peurs et apprécié son séjour au Sri Lanka.

Avant de visiter le Sri Lanka, j’avais effectué mon premier voyage « backpacking » en Asie avec ma colocataire en Thaïlande. Je pense qu’il est inutile de préciser que les routes que nous avons empruntées n’étaient pas les plus adaptées pour des enfants. Depuis cette expérience, j’ai toujours voulu repartir et découvrir une autre destination asiatique exotique.

Mes craintes

J’étais extrêmement réticente de venir avec ma famille (un fils de 4 ans et une fille de 9 ans) au Sri Lanka à cause de la sécurité et du confort, mais je me suis finalement laissée convaincre par Aurélie, experte voyage chez Mai Globe Travels.

L’organisation de ces vacances a forcément demandé plus d’efforts par rapport à celle de nos vacances de Noël dans le sud de le France. Ma première préoccupation était de savoir comment les enfants supporteraient un long vol international n’ayant fait qu’un vol d’une heure vers Londres. J’ai suivi tous les conseils et pris tout ce qui était possible pour les occuper comme des snacks, des jeux etc…

Notre arrivée au Sri Lanka

Lorsque nous avons atterri tôt le matin, notre chauffeur-guide Somaratne, extrêmement sympathique, nous a accueillis. Il nous a emmené dans une voiture climatisée, ce qui était très appréciable car la chaleur était difficile à tolérer suite aux températures fraîches françaises. L’une de mes plus grandes inquiétudes était le transport. Dans mes souvenirs, la circulation était très intense en Thaïlande, Aurélie m’a rapidement rassuré sur la sécurité et notre conducteur fiable. Somaratne nous a aussi proposé d’avoir des sièges auto.

Notre guesthouse et la cuisine locale

Après 3 heures de route, nous sommes arrivés à Galle dans le sud de l’île. Nous avons été chaleureusement accueillis dans notre charmante maison d’hôtes près de la plage. Des boissons rafraîchissantes et des lingettes parfumées nous ont été servies à notre arrivée. Les enfants ont tout de suite aimé notre chambre, très colorée avec des tons oranges et verts éclatants. La chambre était propre et nous avions toutes les commodités dont nous avions besoin. Avant de débuter notre journée, nous avons tous pris une douche chaude et fait une petite sieste pour être en pleine forme.  Les enfants ne tenaient plus en place !

En ce qui concerne les repas, je craignais que la nourriture soit trop épicée pour les enfants, mais j’avais tort. On nous a servi un mélange occidental et local. Mes enfants ont pu tester pour la premières fois la cuisine locale avec un curry de lentilles jaunes légèrement épicé appelées « Dhal ». Contrairement à ma fille, mon fils a bien aimé. Aurélie nous a appelé pour voir comment tout se passait, jusqu’ici, tout va bien.

La charmante ville de Galle

Cet après-midi-là, nous sommes allés explorer cette ville étrangère si chaude et ensoleillée en janvier. Somaratne a dit que Galle était historiquement un ancien port, mais ça n’intéressait pas les enfants. Ils s’intéressaient davantage à l’agitation de la ville avec les vendeurs de poissons et de noix de coco orange en bordure de route.

Nous avons enchaîné avec le Fort de Galle, ce qui m’a donné l’impression d’avoir fait un voyage dans le temps jusqu’au XIXème siècle. Le fort construit par les Portugais a conservé son atmosphère coloniale qui contrastait beaucoup avec ce que nous avions vu ailleurs à Galle. Il y avait de petits cafés de style européen, des boutiques de crème glacée maison et de nombreux magasins de souvenirs. Nous marchions main dans la main sur des rues pavées disposées par les Britanniques. Ma fille aimait le fait que c’était autrefois une véritable forteresse et continuait à parler de bagarres. Nous avons dîner dans un charmant petit café servant de la cuisine française. C’était bien que les enfants aient de la nourriture familière.

Les plages

Les enfants sont tombés amoureux du Sri Lanka dès le deuxième jour. Pour profiter du soleil et du sable blanc, nous sommes allés nous baigner à la plage de Vijaya (j’étais tellement impatiente). La belle plage n’était pas très fréquentée, juste quelques autres familles, locales et étrangères. La mer était très calme pour une courte baignade. En fin de compte, nous avons tous fini par faire des châteaux de sable.

Nous avons vraiment aimé notre première impression du Sri Lanka. Suite à notre moment de détente absolu, nous avons rencontré Jaya, notre guide pour le tour en vélo qu’Aurélie nous avait prévu (mon fils de 4 ans a voyagé avec moi dans un siège bébé). Nous avons commencé notre course tranquillement à travers la magnifique campagne sri-lankaise. Notre voiture nous a soigneusement suivie au cas où les enfants se fatigueraient. Les enfants étaient facilement impressionnés par les champs de riz et les agriculteurs, des choses qu’ils n’avaient jamais vus auparavant, même pas à la télévision.

Lors d’une pause, Jaya nous a suggéré de boire de l’eau de noix de coco, que les enfants ont essayé par pure curiosité. Étonnamment, notre voyage à vélo s’est déroulé sans agitation. Le voyage a été écourté pour ne pas trop fatiguer les enfants. Les locaux étaient extrêmement sympathiques et nous souriaient à chaque tournants, certains ont même fait signe aux enfants.

De mieux en mieux !

Quand nous pensions que notre voyage ne pouvait pas être mieux, la suite nous a alors prouvé le contraire. Nous avons fait un safari pour voir des éléphants au parc national Udawalawe. Les enfants, et je l’admets aussi, avons pensé que ce serait comme une simple visite au zoo. Absolument pas. On a pris une jeep ouverte, ce qui a ravi les enfants avant même que l’on commence. Puis nous avons emprunté une route où les éléphants sauvages paissaient librement. On n’avait même pas besoin de les chercher, ils étaient tout simplement là. Je voulais prendre une photo des visages choqués de mes enfants mais j’étais moi-même trop occupée à les admirer. Il y avait des éléphants solitaires, des mini-groupes et de grands troupeaux avec des bébés. Jamais notre famille n’a été aussi émerveillée.

Après cette excursion incroyable, nous avons profité d’un moment de détente à la plage d’Unawatuna. La mer était calme comme une piscine pour les enfants. Il y a eu quelques jours de plus à profiter de la plage et de la piscine de l’hôtel, à regarder la télévision locale (apparemment mes enfants ont trouvé très intéressant de regarder des dessins animés dans une langue étrangère), puis nous étions en route pour Colombo, la capitale officieuse du Sri Lanka.

Mon avis

Je ne remerciai jamais assez Aurélie pour ces belles vacances. J’avais vraiment tort sur toute la ligne. Le Sri Lanka n’était pas trop effrayant, trop sale ou inadapté pour les enfants. Maintenant que je me suis débarrassée de mes craintes, j’ai l’intention d’y retourner avec mes enfants pour d’autres vacances ensoleillées ! En outre, ce séjour était bien trop court pour découvrir toutes les merveilles du Sri Lanka comme le triangle culturel, la région montagneuse et même la côte est. Et je n’avais même pas envisagé les activités comme l’observation des baleines et les dauphins. J’ai hâte de revenir !

Il faut néanmoins faire attention à certaines choses même si en règle générale, il n’y a pas de soucis de sécurité au Sri Lanka pour les enfants. Ne les laissez pas manger quoi que ce soit vendu dans la rue. Faites confiance aux agences de voyage pour trouver les meilleurs hôtels (les photos en ligne peuvent être trompeuses). Embauchez un chauffeur fiable et une voiture, parce que les transports en commun sont un véritable cauchemar avec les enfants.

Il y a beaucoup de supermarchés dans toutes les grandes villes pour acheter des couches, de la nourriture pour bébés, des médicaments et des collations d’urgence. Renseignez-vous bien sur les excursions et activités qui conviennent aux enfants car certains endroits peuvent être trop bruyants ou trop fatigants pour eux. Oh, et prenez de l’anti moustisque et de la crème solaire, vous voilà prêts !

Si vous souhaitez suivre les traces de Laure et voyager au Sri Lanka avec des enfants, nous proposons des circuits personnalisables et des circuits à thèmes adaptés pour un séjour en famille comme sur la culture, la vie sauvage ou sur les plages.

Publié par Camille Carden

Marketing Executive - Je suis une Franco-britannique basée au Sri Lanka. Curieuse et aventurière dans l’âme, j’adore explorer et apprendre sur le terrain pour tout retranscrire sous forme d’article ou de vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *