Récits

Aurélie (re)part à la découverte de Galle

découvrir galle

Coucou, moi c’est Aurélie, la responsable des voyageurs au sein de Mai Globe Travels ! C’est mon premier article sur le blog de l’équipe donc ne soyez pas trop dur avec moi. Je vais vous raconter un peu mon weekend à Galle avec Akila qui, à son tour, vous racontera notre expédition dans la forêt de Sinharaja.


Que ce soit pour un séjour professionnel ou personnel, il est toujours plaisant de passer quelques jours dans le Fort de Galle, de déambuler dans ses rues bohèmes, de rencontrer les descendants de ses lieux et de chiner dans ses boutiques stylées.
Cette fois-ci, on y est allée en tant que professionnel du voyage (avec carte de visite et tee-shirt estampillé Mai Globe !) pour visiter les hôtels avec qui on travaille déjà et surtout dénicher des endroits authentiques et originaux ! On me dit souvent « mais regarde sur Internet, pourquoi tu dois absolument aller sur place ? », sauf que les photos peuvent être trompeuses et surtout, ce sont parfois les propriétaires des lieux qui peuvent faire de l’hôtel un endroit spécial et magique ! Cette fois, c’est après quelques jours passés à Sinharaja dans la nature verdoyante et déserte du centre du pays, qu’on s’est rendu à Galle, Akila et moi-même. Elle a une personnalité assez exubérante donc c’est certain que je ne vais pas m’ennuyer !

découverte du fort galle
La personnalité spontanée d’Akila n’a pas tardé à surgir puisqu’à peine arrivée à Galle au moment du coucher du soleil, elle s’est ruée hors de la voiture pour faire une session selfie jusqu’à obtenir la photo parfaite à partager sur Facebook. Bah oui, elle a une e-réputation à respecter ! Vous devriez voir ce coucher de soleil, il est MA-GNI-FAIQUE comme dirait Cristina Cordula!
Etant donné qu’on est arrivée tard, on s’est octroyée une petite soirée tranquille entre filles ! Akila était très fatiguée à cause de notre randonnée de la veille dans la forêt et elle n’a pas arrêté de s’en plaindre (je pense qu’elle travaille depuis trop longtemps avec des Français…). J’ai quand même réussi à la tirer du lit et l’emmener faire une balade de nuit dans le Fort : c’est à faire !

aurelie a galle
Le lendemain, on s’est faite plaisir et on est allée dans l’un de mes restaurants préférées : Crepeologie. Un repère, au 1er étage du magnifique Carrousel de Galle, proposant une carte à base de crêpes variée et revisitée, digne d’un restaurant breton !
Après avoir bien mangé, on a commencé notre tour de la ville à la recherche d’hôtels qui pourraient plaire à nos voyageurs. Bien évidemment, quand deux filles tout autant coquettes l’une que l’autre voyagent ensemble, elles ne se privent pas pour faire un peu de lèche vitrine. Pour toutes celles qui nous lisent, il existe une petite boutique qui vend des boucles d’oreilles à tomber !
A la nuit tombée, on s’est dirigé vers le Dutch Hospital : « the place to be » pour ceux qui veulent un peu d’animation et ne pas se coucher à l’heure des poules ! D’ailleurs, en y allant on a croisé sur la route un policier, si fier de baragouiner quelques mots de français, qu’on s’est senties obligées de taper la causette ! Après une brève conversation plutôt marrante, on a continué notre chemin et pris place sur la terrasse de Taphouse pour une bière bien méritée, après une longue journée à visiter les hôtels. Il est important parfois de se laisser emporter par le vent, de ne pas trop réfléchir son itinéraire et se laisser le temps de faire de belles rencontres !

enfant a galle
Au petit matin, rebelote ! On a continué à visiter quelques hôtels qu’on compte par dizaines dans le Fort. Il suffit de simplement déambuler dans les rues pour découvrir les adresses qui s’enchaînent ! On vous l’assure, on a découvert des logements incroyables que je ne connaissais pas du tout même si j’avais visité Galle il y a de cela quelques mois ! C’est impressionnant la rapidité à laquelle ouvrent les nouveaux hôtels !
Mes hôtels coup de cœur dans le Fort de Galle :
• The Small Boutique hôtel : un hébergement tenu par des gens simples, de 3 chambres au charme réfléchi et au coût contrôlé. J’y ai même personnellement réservé une chambre pour un séjour romantique en amoureux avec mon chéri le weekend suivant ! Un autre coup de cœur a été
• Antic : une toute nouvelle adresse coincée entre deux ruelles, et décorée d’œuvres d’art et de couleurs flashy qui illuminent les lieux.
Kalu, notre chauffeur, est venu nous retrouver pour faire la visite de la ville qui grouille de monde, de transports, de marchés, de pêcheurs…
Mes hôtels coups de cœur dans la ville :
• Lady Hill : un établissement perché sur la colline. C’est l’une de nos adresses préférées aux abords du Fort. Nous avons aussi découvert :
• Kikili House : un l’hébergement atypique proposé par un couple d’Anglais sur le thème du Coq! Du recyclage bien fait.
• Villa White Queen : on l’a découvert complètement par hasard en rentrant à Colombo. Il propose des chambres de luxe dans un cadre coloniale.
Autant vous dire que ce deuxième repérage à Galle n’était pas de trop. La ville continue de voir pousser des hébergements de qualité et de charme. Le site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO se doit de respecter des règles strictes de conservation du patrimoine, ce qui évite toute détérioration de ses murs. Galle reste ma ville préférée, à la fois pour être au plus proche des sri lankais, généralement issus de la colonisation portugaise ou hollandaise (ici, on les appelle les Burgers) mais aussi pour chiner et s’approcher des plages du Sud, qui en été sont les plus belles du pays !
A toi de jouer Akila, j’ai hâte de lire ton récit sur Sinharaja !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *